EN
ES

Bonjour! Bienvenue sur le site Web d’imagineNATIVE. La section de langue française du site est une version abrégée de notre site Web et renferme de l’information générale sur imagineNATIVE et ses activités. Si vous avez des questions ou désirez obtenir de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec nous (en français) à info@imaginenative.org.

Le festival s’est engagé à soutenir les artistes en arts médiatiques autochtones d’expression française et les membres de la communauté francophone. Nous vous invitons à nous faire part de vos idées et de vos commentaires et vous remercions de votre patience pendant que nous développons notre contenu en langue française.

La programmation de l’édition de 2016 du festival sera offerte entièrement en français dès le début d’octobre.

Merci. 

1462999738736.png

Le festival imagineNATIVE est le plus grand diffuseur de contenu cinématographique autochtone du monde entier.

Nous sommes un organisme de bienfaisance enregistré, et avons comme mission d’inspirer et de relier les collectivités par le truchement d’œuvres cinématographiques et médiatiques autochtones originales.

Notre festival, ainsi que les tournées et les activités que nous tenons toute l’année, présente, fait connaître et célèbre le travail des cinéastes et des artistes en arts médiatiques autochtones du monde entier, en plus de faire mieux comprendre les peuples, la culture et l’expression artistique autochtones dans toute leur diversité.


PROFIL

imagineNATIVE est un organisme de bienfaisance enregistré : no 38717 8989 RR0001.

Le festival imagineNATIVE est le plus grand diffuseur de contenu cinématographique autochtone du monde entier. Reconnue à l’échelle locale, nationale et internationale pour l’excellence et l’avant-gardisme de sa programmation, l’organisation est également considérée comme le carrefour mondial des arts médiatiques autochtones. imagineNATIVE (entité juridique : The Centre for Aboriginal Media) est un organisme de bienfaisance enregistré, qui a comme mission de faire mieux comprendre les peuples et les cultures autochtones par le truchement d’œuvres médiatiques contemporaines réalisées par des artistes autochtones (film, vidéo, audio et médias numériques).

Notre organisation, établie à Toronto, est dirigée par des Autochtones, et a une portée nationale et internationale. imagineNATIVE présente le plus grand festival de cinéma autochtone du monde entier, organise une tournée nationale axée sur la réconciliation et tient plusieurs autres activités tout au long de l’année. Organisme artistique de premier plan au Canada, imagineNATIVE a été sélectionné à deux reprises au prestigieux Prix de la première ministre pour l’excellence artistique (Ontario).

imagineNATIVE se consacre à la sensibilisation du public et cherche à dissiper les stéréotypes associés aux peuples autochtones en diffusant des présentations multimédias issues de nos communautés. À cette fin, nous organisons des ateliers de perfectionnement professionnel et des tables rondes, menons des initiatives de sensibilisation du public et des projets de recherche et créons des programmes/trousses à l’intention des éducateurs du secondaire, qui puisent à même les pédagogies autochtones.

Le festival imagineNATIVE + Media Arts Festival – l’activité principale de l’organisation – a été lancé en 2000 et célèbre ses 17 ans en octobre 2016. Le festival a été fondé dans le but de soutenir les créations contemporaines diverses des réalisateurs, producteurs et scénaristes autochtones du domaine du cinéma, de la vidéo, des médias audio et des médias numériques. En outre, chaque année, nous organisons la Tournée du film et de la vidéo imagineNATIVE (principalement dans les collectivités du Nord et des Premières nations) et une série de projections communautaires, appelée indigiFLIX, dans les centres communautaires multiethniques de la grande région de Toronto-Hamilton.

Unique en son genre dans le paysage artistique, le festival n’a aucun équivalent ailleurs au Canada ou à l’étranger. Nous sommes, dans le milieu artistique local, un diffuseur établi, qui a eu une influence durable sur les autres festivals, dont le Festival international du film de Toronto et Hot Docs, qui, désormais, s’efforcent activement et systématiquement d’inclure à leur programmation des films réalisés par des Autochtones, chose qu’ils ne faisaient pas il y a quelques années. Aucune autre organisation de Toronto ne se spécialise dans l’art médiatique autochtone. Le festival imagineNATIVE est donc le plus grand événement annuel d’art médiatique autochtone du pays. Nous sommes l’un des rares diffuseurs d’œuvres médiatiques à avoir une place acquise dans le calendrier annuel, déjà rempli, des festivals de films de Toronto.

Sur la scène nationale, imagineNATIVE demeure un chef de file de l’industrie et du domaine des arts. Nous sommes sans cesse invités à nous associer à des organismes de partout au Canada et à jouer un rôle de premier plan dans le milieu des arts autochtones et non autochtones. Notre rayonnement s’étend au-delà de Toronto. Nous organisons des projections partout au pays dans le but de promouvoir le festival et de montrer aux Canadiens des films et des vidéos réalisés par des artistes autochtones, qui, autrement, seraient difficilement accessibles.

À l’échelle internationale, le festival imagineNATIVE continue d’exceller, année après année, grâce à des partenariats constructifs avec des artistes, des festivals de cinéma et d’autres intervenants clés de l’ensemble des Amériques, de l’Europe, de l’Asie, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, en plus d’entretenir des liens solides avec la Berlinale (Allemagne). Nous sommes un diffuseur incontournable pour les artistes autochtones à la recherche d’un auditoire impliqué et intéressé, et pour quiconque est à la recherche de contenu autochtone.

Depuis toujours, le festival imagineNATIVE s’efforce de créer un cadre inclusif, accessible et accueillant, et une atmosphère de fête, pour les artistes, le public et les délégués. Conformément à notre volonté de donner à l’auditoire la meilleure expérience possible, nous considérons l’accessibilité comme un élément central du festival.

Faisant preuve d’excellence en matière de présentation et d’éthique professionnelle, le festival imagineNATIVE est au service des artistes autochtones. Nous sommes extrêmement fiers de fournir aux artistes professionnels autochtones indépendants un environnement professionnel culturel enrichissant et intéressant, qui donne à ces derniers l’occasion de faire connaître leur travail dans le cadre le plus favorable qui soit. Le festival imagineNATIVE s’engage à verser aux artistes qui participent à ses initiatives des cachets conformes à ceux de l’industrie et demande à tous les partenaires de l’événement de veiller à verser un cachet, même dans les cas où le cachet n’est pas sollicité.

Le Centre for Aboriginal Media a été fondé par Cynthia Lickers-Sage et Vtape, avec l’aide d’autres partenaires communautaires. Grâce à l’énorme travail déployé par les visionnaires de l’Aboriginal Film & Video Art Alliance, le centre est, aujourd’hui, le carrefour international des arts médiatiques autochtones.

Veuillez communiquer avec nous si vous voulez des informations supplémentaires.

Founder,+Cynthia+L+Sage,++Photo.jpg
Screen+Shot+2016-06-10+at+17.57.30.png

VISION

Inspirer et relier les collectivités par le truchement d’œuvres cinématographiques et médiatiques autochtones originales.

ÉNONCÉ DE MISSION

imagineNATIVE présente, fait connaître et célèbre le travail des cinéastes et des artistes en arts médiatiques autochtones du monde entier. imagineNATIVE a comme mission de faire mieux comprendre au public les peuples, la culture et l’expression artistique autochtones dans toute leur diversité.

MANDAT

Le festival imagineNATIVE présente des films, des vidéos, et des œuvres audio et numériques à la fois nouveaux et d’avant-garde. Dans sa programmation, le festival propose à un vaste auditoire des rétrospectives annuelles, des programmes spéciaux, des projections communautaires, ainsi que des présentations d’œuvres majeures et inédites.

imagineNATIVE joue un rôle important dans la diffusion et l’exportation de productions autochtones en faisant connaître et en présentant des œuvres d’artistes du domaine du cinéma, de la vidéo, des médias audio et des médias numériques, aux festivals, marchés, distributeurs et diffuseurs nationaux et internationaux, et en facilitant la vente et l’acquisition de créations et de productions autochtones.

imagineNATIVE offre aux cinéastes et aux artistes en arts médiatiques autochtones, de même qu’aux commissaires d’exposition, des possibilités de perfectionnement professionnel et de réseautage. 


POLITIQUE ARTISTIQUE

Le festival imagineNATIVE s’intéresse aux films, aux vidéos, aux œuvres audio et aux œuvres numériques réalisés par des artistes en arts médiatiques (réalisateurs, producteurs, scénaristes) autochtones du Canada et d’ailleurs dans le monde. Le festival imagineNATIVE s’efforce d’inclure dans sa programmation des œuvres de créateurs autochtones qui repoussent les frontières artistiques, afin de présenter une grande diversité d’idées, de thèmes et de genres, en privilégiant des sujets qui ne sont pas nécessairement abordés dans les médias grand public. Le festival donne la priorité aux œuvres qui expriment des perspectives uniques et originales. Le contenu de l’œuvre, sa pertinence culturelle et sociale, le recours à une démarche créative formelle caractérisée par une expression novatrice, un style distinctif, une vision personnelle, ainsi qu’une pratique artistique où les frontières esthétiques sont dépassées, sur le plan du genre, du support et des plateformes de contenu émergentes, sont autant de qualités recherchées par les programmateurs 

Le festival imagineNATIVE fait la promotion des visions artistiques et perspectives diverses des artistes autochtones qui travaillent dans le domaine des arts médiatiques; pour être sélectionnées par l’équipe de programmation, les œuvres n’ont pas besoin de proposer un contenu autochtone évident ou aborder des thèmes purement autochtones. Comme le précise notre énoncé de mission, imagineNATIVE s’engage à faire mieux comprendre au public les peuples, la culture et l’expression artistique autochtones dans toute leur diversité.

Les critères de sélection des œuvres présentées au festival imagineNATIVE Film + Media Arts reposent sur les éléments suivants :

  • Excellence artistique;
  • Innovation au chapitre des représentations, du contenu, de la dimension esthétique et du genre;
  • Pertinence de l’œuvre pour la collectivité autochtone et le public canadien dans son ensemble;
  • Pertinence de l’œuvre quant à sa forme et son contenu, en tenant compte des thèmes émergents et des questions qui se présentent d’elles-mêmes au cours du processus de programmation, ce qui apporte un cadre artistique à l’ensemble du programme.
  • Un membre clé de l’équipe de création (réalisateur, scénariste, producteur) doit s’identifier comme un Autochtone. Les personnes qui gravitent autour de la création (coréalisateur, scénariste, producteur) sont aussi prises en compte, dans la mesure où l’œuvre proposée est accompagnée de renseignements détaillés sur le rôle de ces personnes sur plan créatif et leur participation à la prise de décisions. Les producteurs délégués qui participent à la démarche créative et pratique de l’œuvre (c.-à-d., sans rôle consultatif) sont aussi pris en considération.

REMARQUE : étant donné que l’auditoire du festival imagineNATIVE est principalement anglophone, les films et vidéos qui contiennent des dialogues dans une autre langue doivent, pour être évalués par les programmateurs, comporter des sous-titres anglais. Exception : si l’intention de l’artiste est de présenter le film ou des parties du film dans la langue originale (sans sous-titres anglais) pour des raisons artistiques ou culturelles, veuillez le préciser dans le formulaire de demande.

En savoir plus sur notre processus de sélection

En savoir plus sur le protocole relatif aux projections

En savoir plus sur notre politique de programmation

Déclaration sur la programmation

Le festival imagineNATIVE soutient le travail des artistes en arts médiatiques autochtones, y compris ceux qui donnent de leur temps, de leur savoir et de leur talent à l’organisation, en tant que membres du conseil d’administration, employés, entrepreneurs et bénévoles.

Le milieu des arts médiatiques autochtones étant petit, nous accordons de l’importance à la représentation artistique autochtone au sein de l’organisation. Nous ne voulons pas désavantager les artistes autochtones qui donnent du temps à l’organisation et au festival en leur privant de la possibilité de proposer une œuvre, les artistes ne participant ni n’influençant pas le choix des œuvres sélectionnées et primées.

Ces artistes ont le droit de soumettre leur travail au festival; toutefois, ils ne prennent aucune décision quant au choix des films qui figureront à la programmation. Dans ce cas, l’artiste sera absent des discussions sur la programmation et ne prendra pas part aux décisions concernant son œuvre; il ne donnera pas non plus son avis sur le moment où sera programmé son film. Ces artistes sont également admissibles aux prix annuels. Les œuvres en compétition au festival sont choisies par un jury indépendant, qui n’a aucun lien avec l’organisation.

Un mot de l’équipe de programmation :

L’équipe de programmation, formée d’un groupe de pairs et d’employés du festival, tient à souligner le dévouement de tous les artistes qui considèrent que leur travail complète le mandat, la politique et la vision artistiques du festival imagineNATIVE dans la présentation de leur travail. Le processus de programmation du festival imagineNATIVE est une démarche complexe et difficile, mais stimulante; nous souhaitons dire aux artistes qui proposent une œuvre que plusieurs facteurs sont pris en considération au moment de la sélection. Les décisions se prennent par consensus, après maintes réflexions et discussions tout au long des délibérations sur la programmation. Si un film n’est pas choisi, cela ne remet pas en question les réalisations personnelles ou la valeur artistique de l’œuvre soumise. Outre nos critères d’admissibilité, nos politiques artistiques et nos politiques en matière de programmation, le processus de programmation tient compte d’autres facteurs, comme les créneaux de programmation, l’établissement du calendrier, les thématiques et la représentation de la diversité des perspectives artistiques et culturelles des nations autochtones du Canada et du monde entier.

Nous recevons des centaines de demandes et la tâche d’accepter et de refuser une œuvre est une expérience nécessaire, mais émotive, pour toutes les personnes qui prennent part au processus. Étant nous-mêmes des artistes, nous savons combien il peut être difficile d’apprendre que son œuvre n’est pas retenue. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires sur les processus que nous utilisons et, en retour, nous serons heureux de vous suggérer des stratégies d’exposition parallèles pour faire connaître vos œuvres en dehors du programme officiel. Nous espérons continuer à recevoir vos œuvres et nous réjouissons à l’avance de vous rencontrer au festival.

PROCESSUS DE SÉLECTION

Le processus de programmation du festival imagineNATIVE est une démarche complexe et difficile, mais stimulante; nous souhaitons dire aux artistes qui proposent une œuvre que plusieurs facteurs sont pris en considération au moment de la sélection. Les décisions se prennent par consensus, après maintes réflexions et discussions tout au long des délibérations sur la programmation. Toutes les décisions relatives aux œuvres proposées sont confidentielles, car nous recevons des centaines de demandes et la tâche d’accepter et de refuser une œuvre est une expérience nécessaire, mais émotive, pour toutes les personnes qui prennent part au processus. Si un film n’est pas choisi, cela ne remet pas en question les réalisations personnelles ou la valeur artistique de l’œuvre soumise. Outre nos critères d’admissibilité, nos politiques artistiques et nos politiques en matière de programmation, le processus de programmation tient compte d’autres facteurs, comme les créneaux de programmation, l’établissement du calendrier, les thématiques et la représentation de la diversité des perspectives artistiques et culturelles des nations autochtones du Canada et du monde entier.

Le festival imagineNATIVE s’engage à suivre un processus de sélection juste et démocratique. Toutes les œuvres qui répondent aux conditions d’admissibilité décrites dans notre processus de sélection sont étudiées, présélectionnées et sélectionnées par le comité de sélection de l’équipe de programmation (les programmateurs). Le comité de sélection du festival travaille avec des conseillers à la programmation, qui donnent leurs impressions sur des films particuliers à la demande des programmateurs. 

La priorité est donnée aux œuvres qui n’ont jamais été diffusées au Canada. Les films présentés en première internationale et en première canadienne sont également considérés; cependant, à mesure que l’industrie du film autochtone se développe, les cinéastes autochtones sont de plus en plus connus et présentent leurs films en primeur lors de grands festivals, comme le Festival du film de Sundance, le Festival international du film de Toronto et Hot Docs; étant donné que le festival imagineNATIVE propose aux cinéastes autochtones un public particulier, une œuvre ne devrait donc pas être exclue même si elle est a déjà été présentée en première.

Le festival imagineNATIVE soutient le travail des artistes en arts médiatiques autochtones, y compris ceux qui donnent de leur temps, de leur savoir et de leur talent à l’organisation, en tant que membres du conseil d’administration, employés, entrepreneurs et bénévoles. Le milieu des arts médiatiques autochtones étant petit, nous accordons de l’importance à la représentation artistique autochtone au sein de l’organisation. Nous ne voulons pas désavantager les artistes autochtones qui donnent du temps à l’organisation et au festival en leur privant de la possibilité de proposer une œuvre, les artistes ne participant ni n’influençant pas le choix des œuvres sélectionnées et primées. Ces artistes ont le droit de soumettre leur travail au festival; toutefois, ils ne prennent aucune décision quant au choix des films qui figureront à la programmation. Dans ce cas, l’artiste sera absent des discussions sur la programmation et ne prendra pas part aux décisions concernant son œuvre; il ne donnera pas non plus son avis sur le moment où sera programmé son film. Ces artistes sont également admissibles aux prix annuels. Les œuvres en compétition au festival sont choisies par un jury indépendant, qui n’a aucun lien avec l’organisation.

Les lauréats sont déterminés par chaque membre du jury. Les jurys sont constitués de pairs de l’industrie et de la communauté, majoritairement autochtones; il s’agit de jurys indépendants, qui choisissent les gagnants des prix annuels du festival. Les directives du festival imagineNATIVE transmises aux jurys précisent que le festival appuie, plus particulièrement, les œuvres qui sont novatrices sur le plan de la forme et du contenu – des œuvres qui créent un nouveau langage esthétique et englobent de nouvelles façons de raconter des histoires, en particulier selon la perspective autochtone.

PROTOCOLE RELATIF AUX PROJECTIONS

imagineNATIVE reconnaît que les membres de diverses communautés, en particulier les membres de groupes qui militent pour l’égalité, font face à des obstacles, et nous nous sommes engagés à agir comme catalyseur pour éliminer ces obstacles. À cette fin, et comme l’établit notre politique d’équité, le festival imagineNATIVE + Media Arts Festival :

  • s’assurera que les divers membres de la communauté autochtone auquel il s’adresse ont un accès équitable à ses services, ses ressources et son processus décisionnel;
  • agira de manière non discriminatoire et encouragera l’antiracisme, l’accessibilité et l’équité;
  • prendra des mesures raisonnables pour veiller à ce que ses services, ses programmes et ses décisions tiennent compte de communauté qu’il dessert.

Comme en témoignent nos valeurs organisationnelles, le festival imagineNATIVE est guidé par le « principe de ne pas faire tort à autrui ». Dans l’éventualité où le contenu d’un film est susceptible d’entraîner un traumatisme – par exemple, si le film traite des pensionnats indiens, présente de la violence ou parle de la violence contre les femmes et les enfants – nous prendrons des mesures pour assurer le bien-être des membres de l’auditoire, par exemple, par la voie d’un avertissement à l’auditoire dans le programme et au début de la projection.

Du soutien culturel sera disponible pendant certaines projections, et tout au long du festival.

POLITIQUE DE PROGRAMMATION

Le festival imagineNATIVE a pour mandat de soutenir les artistes en arts médiatiques autochtones du monde entier (réalisateurs, producteurs principaux de contenu créatif, scénaristes) et d’en présenter le travail. Pour être présentée au festival imagineNATIVE, l’œuvre doit avoir été créée par un Autochtone, soit à titre de réalisateur, de producteur ou de scénariste. (Remarque : dans le cas des productions où seul le producteur délégué ou le producteur est un Autochtone, il faudra fournir des renseignements supplémentaires pour s’assurer que le producteur ou le producteur délégué a participé activement et de manière soutenue à la création tout au long de la production. Nous voulons ainsi nous assurer de respecter intégralement notre mandat et notre mission.) L’objectif de l’organisation est de présenter des créations nouvelles et avant-gardistes en direct, devant public, et d’offrir à notre auditoire l’occasion de découvrir des œuvres ailleurs que dans les médias de masse établis (comme des films accessibles au public sur Internet ou à la télévision). Veuillez consulter le formulaire de demande pour prendre connaissance des critères d’admissibilité, ou communiquer avec nous. 

FILMS/VIDÉOS

Le festival donne la priorité aux films et aux vidéos qui ne sont pas accessibles au public en permanence sur Internet, par exemple, via iTunes ou par l’intermédiaire d’autres fournisseurs de service de médias ou canaux de distribution. Les propositions de films et de vidéos diffusés à la télévision à l’extérieur du Canada seront étudiées par l’équipe de programmation. Les films et les vidéos diffusés au Canada (ou disponibles pour la télévision au Canada) sont rigoureusement évalués par l’équipe de programmation conformément à la politique artistique du festival. Tous les vidéoclips sont admissibles, qu’ils aient été ou non diffusés en ligne ou à la télévision.

ŒUVRES AUDIO

Les œuvres destinées à la radio sont admissibles, qu’elles aient été diffusées ou non, ou qu’elles soient disponibles ou non. Les œuvres audio/sonores/acoustiques sont évaluées au cas par cas, mais, pour être en compétition au festival, elles doivent avoir été produites au cours des deux dernières années, comme c’est le cas des films et des vidéos. 

MÉDIAS NUMÉRIQUES

Les œuvres numériques seront étudiées par l’équipe de programmation, qu’elles aient ou non déjà été exposées dans une galerie, présentées ou accessibles sur Internet. Une œuvre numérique est une œuvre d’art qui fait appel aux plateformes numériques (en ligne, ordinateur, tablette ou appareils portables/mobiles). Les œuvres numériques doivent avoir été produites au cours des deux dernières années, comme c’est le cas des films et des vidéos. 

INSTALLATIONS

Les installations ne seront pas acceptées à la programmation régulière, mais elles sont sélectionnées par le truchement d’une initiative lancée à la demande de l’équipe de programmation, qui offre la possibilité à un commissaire d’exposition d’organiser la présentation d’installations. Les artistes qu’un tel projet intéresse sont invités à communiquer avec l’équipe de programmation.

TÉLÉVISION

Les films et les documentaires tournés pour la télévision sont admissibles. Toutefois, la décision de l’équipe de programmation dépendra de la diffusion nationale et internationale de l’œuvre et de la licence de droit de projection détenue par le film. Les films et les documentaires qui ont été diffusés au Canada ou qui ont une licence de droit de projection au Canada (qui sont ou seront susceptibles de rejoindre le public à l’échelle provinciale ou nationale avant la tenue du festival, et ont l’appui financier nécessaire) sont rigoureusement évalués au cas par cas par l’équipe de programmation conformément à la politique artistique du festival. Les pilotes qui n’ont pas encore été diffusés avant le festival, et dont la date de télédiffusion n’est pas confirmée, sont admissibles et seront étudiés par l’équipe de programmation.

Les séries télévisées (dramatiques et documentaires), les bulletins de nouvelles, les grands reportages, les magazines télé, ainsi que les émissions d’information ou les segments de nouvelles (comme les messages d’intérêt public) ne sont pas admissibles (c.-à-d. pour la projection). Toutefois, les séries télévisées (dramatiques et documentaires) dirigées et produites par des maisons de production appartenant à des Autochtones, qui ont été diffusées avant le festival ou ont une licence de droit de projection, peuvent être proposées à la Médiathèque. Le festival imagineNATIVE prend en considération le format et la structure de la série télévisée sans tenir compte de la politique de programmation artistique du festival. imagineNATIVE reconnaît la portée de ces œuvres sur le plan créatif et culturel, et leur importance pour l’industrie, dans le paysage des arts médiatiques autochtones. Les entreprises de télédiffusion internationales peuvent visionner les séries télévisées qui figurent au catalogue de la Médiathèque. Elles ont donc la possibilité d’en faire l’acquisition ou de les présenter, ce qui contribue au développement artistique et économique des producteurs de contenus de télévision autochtones et à la vitalité de leur pratique.

Les vidéoclips sont admissibles, indépendamment de leur diffusion au Canada, car les stratégies de commercialisation de la musique exigent la diffusion du contenu vidéo en dehors des dates limites pour la proposition d’une œuvre au festival.

SÉRIES WEB

Les séries Web (émissions régulières sans licence de droit de diffusion et non disponibles en ligne avant le festival au Canada) pourront être présentées à la Digital Media Art+Cade et sur le site Web du Festival. Elles sont étudiées au cas par cas et ne sont pas admissibles aux prix du festival. Veuillez communiquer avec nous à info@imagineNATIVE.org pour en savoir plus.

 

REMARQUE : étant donné que l’auditoire du festival imagineNATIVE est principalement anglophone, les films et vidéos qui contiennent des dialogues dans une autre langue doivent, pour être évalués par les programmateurs, comporter des sous-titres anglais. Exception : si l’intention de l’artiste est de présenter le film ou des parties du film dans la langue originale (sans sous-titres anglais) pour des raisons artistiques ou culturelles, veuillez le préciser dans le formulaire de demande.